Mayotte Ille et Vilaine 35 Rennes : site officiel du club de foot de Rennes - footeo

Coupe de Bretagne
3
2
30 septembre 2012 15:00
Us Gael Muel
20'
NC
60'
NC
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
9 min
But marqué
Dans le jeu – De la tête
20 min
But encaissé
Penalty – Pied droit
60 min
But encaissé
Dans le jeu – Pied droit
75 min
But marqué
Dans le jeu – Pied droit
77 min
But marqué
Dans le jeu – Pied droit
Gazon synthétique
15:00 - 30 septembre 2012
NC
NC
NC

Après avoir infligée difficilement un 5-2 à l’équipe de LAILLE 2 en championnat le week end dernier, Mayotte Ille et Vilaine retrouvais ce dimanche la coupe de Bretagne.

C’est le 3éme tour, au tour précédent, elle s’est qualifiée au dépend de Vezin le Cocquet.

Aujourd’hui c’est, l’US GAEL MUEL qui se dresse devant la bande à Shiffo. Une équipe de GAEL qui évolue en D1 donc deux divisions d’écart avec Mayotte IV35.  On compte parti les rangs de l’USGM, un ancien pensionnaire de Mayotte Ille et Vilaine, notre ami Nomane qui  évolue cette saison dans cette formation de l’Ouest de Rennes.

   Pour préparer cette rencontre, une mise au vert a été organisée par le coach mahorais. Direction le camping de l’étang de Boulet à Feins à 30 minutes de Rennes. Du samedi soir jusqu’au dimanche 13h. L’objectif de cette sortie. Préparer au mieux cette rencontre,  le coach avait besoin d’avoir à sa disposition l’ensemble des joueurs afin de leur exposer ce qu’il attend de chacun. Un occasion aussi pour que chacun exprime son ressenti sur notre début de saison, le fonctionnement du coach (ses choix au match, entrainement...)  ainsi que le fonctionnement au sein du club.

   Nous avons été accueillis dans un beau cadre en pleine campagne dans les pays d’Aubigné, 3 magnifiques cabanons ont été mis à notre disposition pour loger tout le groupe. Après le repas en commun c’est jeux de cartes et partie de console PS2 (jeux PES2011). L’ensemble des joueurs avaient répondu présent à l’exception de Vouma, Jeremy et Hakim qui ont été excusés.

   Le dimanche matin, c’est petit déjeuné en commun pour les lèves tôt  puis le déjeuné à midi au menu, pates et sauce bolognaise qui nous a été concocté par le cuisinier d’un jour « Chef  Asnaoui » et son apprenti cuisinier «Boma ». Une petite balade sur les bords  de l’étang, la causerie du coach pour faire connaitre la liste des joueurs qui vont débuter.  Et c’est le retour pour Rennes.

   Arrivé au stade, il y a l’équipe de Rennes Mahoraise sur place, il joue la coupe de Maxime Poirier ou Pommier, personne ne sais...  Par contre ils se sont trompés de terrain comme d’habitude... Ici c’est Mayotte IV35 qui va régaler.

   L’arbitre vient rencontrer les deux équipes pour connaitre leurs couleurs de maillots. Ils vont porter toutes les deux un maillot bleu foncé au couleur des bleus de Didier Deschamps. C’est donc l’équipe adverses qui doit changer de maillot étant donné que nous jouons avec nos maillots domicile.

   Le débute avec 15 minutes de retard, et voilà les hostilités sont lancées.

   Très en jambes, les mahorais mettent d’entrée la pression sur le camp adverse et à la 9ème minutes sur un corner parfaitement botté par Rama, SAINDOU saute plus haut que tout le monde et claque une tête surpuissante que le gardien n’a aucune chance d’arrêter.  Mayotte mène au score. Cri de joie dans le camp mahorais.

    Suite à cette ouverture de score, le match monte en intensité, les Gaëlites surpris par ce but, essaye de répondre par un jeu agressive et multiplient les fautes sans que l’arbitre ne les sanctionnent.

   À la 20ème  minute, Boma un peu maladroit sur une action de jeu, il récupère parfaitement le ballon, mais il laisse trainer son pied et cogne sur l’attaquant de GAEL. Dans un premier temps l’arbitre sort le carton jaune pour l’avertir, et puis sur des réclamations des joueurs adverses, il revient sur sa décision et sort le rouge pour l’exclure. C’est le fait du match. Le camp mahorais exprime légitiment son mécontentement auprès de l’arbitre.

   Quelques minutes plu tard,  dans la surface de réparation de Mayotte, sur un corner, un joueur de GAEL , le ballon vient lui taper sur le bras, l’arbitre ne siffle pas, par contre quand sur cette même action de jeu, le ballon revient et vient taper sur une main mahoraise collée au corps, l’arbitre n’hésite pas et siffle pénalty.

   Jérémy est pris à contre pied, USGM égalise. 1-1, tout est à refaire.  Malgré quelque occasions très franche de but, l’image de Abi et de Hakim qui rate des duel un contre un avec le gardien gaélite, on rentre au vestiaire sur ce score de parité.

   A la reprise, les joueurs essaye d’appliquer ce que le coach, a demandé à ses joueurs à la mi-temps c’est-à-dire de ne prendre aucun risque derrière, aucun risque pour les défenseurs.

   Mêmes s’ils sont en infériorité numérique, c’est-à-dire à 10 contre 11 joueurs de GAEL, les mahorais font jeu égal, c’est eux en plus qui se procurent les meilleurs occasions, à l’image de ce tir lointain de Saindou très en vu ce dimanche mais bien capté par le gardien.

   Contre le court du jeu, sur un ballon anodin de Gael, ce dernier vient heurter la barre transversale de Jeremy et revient dans l’axe, un joueur gaélite ayant suivi l’action n’a qu’à pousser le ballon au fond des cages vides. Nous jouons la 60ème minute de jeu.  

   Les co-équipiers de Nomane croient avoir fait le plus dure en prenant l’avantage, ils se sont trompés car 5 minutes plu tard, c’est Diarra, auteur d’un match « XXL », contrôle parfaitement un ballon d’un centre millimétré de Rama dans la surface et il n’a qu’à ajuster le gardien. Mayotte revient dans la partie.

   Ils reprennent même l’avantage à la 75ème minute sur une belle phase de jeu, SAINDOU est à la réception du ballon et avec plein de sans froid, il frappe, le gardien repousse, le ballon vient lui taper le tibia, il a le contre avec lui, les cages vides, il n’a qu’à pousser la balle. Mayotte 35 mène 3-2.  Plus qu’un quart d’heure à tenir pour valider sa qualification.

   A dix minutes du terme de la rencontre, un « ATTENTAT » sur Diarra, sans ses protège tibia d’après ses dires, il aurait eu la jambe en compote. Malgrès ce geste agressive qui est une mise en danger de l’intégrité physique du joueur, Mayotte IV35 garde son sans froid, même Serge qui était un peu excité.

    La délivrance après le coup de sifflet final de l’arbitre. Qualification pour le prochain tour, Bravo les gars.

   Dimanche, prochain, place au championnat avec un déplacement à St Erblon. 

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

N G G G N G

Répartition des buts

119 buts marqués
46 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Equipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 Mayotte Ille Et Vil 79 22 18 3 1 0 86 21 0 65
2 Mordelles Us 3 67 22 14 3 5 0 67 44 0 23
3 Le Rheu 3 58 22 11 4 6 1 44 45 0 -1
4 Orgeres Us 57 22 9 8 5 0 61 29 0 32
5 Pont Pean Us 2 50 22 7 7 8 0 42 32 0 10
6 St Jacques As 3 50 22 8 4 10 0 42 48 0 -6
7 La Chap/Cintr 2 49 22 6 9 7 0 35 40 0 -5
8 Noyal Chatillon 2 48 22 7 5 10 0 44 46 0 -2
9 Laille Us 2 47 22 6 7 9 0 42 37 0 5
10 St Erblon As 2 45 22 6 5 11 0 28 52 0 -24
11 Ren Portugais 45 22 9 1 12 0 38 62 3 -24
12 Ren. Cpb Foot 2 28 22 2 2 16 2 28 101 0 -73
gardiens
Gardien
défenseurs
milieux
attaquants
Attaquant
Autre
Defenseur
Defenseur
Defenseur
Mileu defensif
Defenseur
Milieu offensif
Defenseur
milieu offensif
Jeremy X
J X
B X
Mohamadi Makadir
M M
Vouma X
V X
Sucre X
S X
Saindou X
S X
Dani Rama
D R
x C
x D
x A

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC

LIEU DU MATCH

PHOTOS

Commentaires

Staff
SHIFFO shiffo
SHIFFO shiffo 2 octobre 2012 14:55

Je suis tout a fait d’accord avec toi sur ton analyse et je tiens dire que je ne contionnerais jamais ses genre de comportement.

CHIFFAIN Nomane 2 octobre 2012 12:47
Joueur

Résumé pas très impartial : je dirais que les deux fautes sont des « attentats » et méritent le carton rouge. Sur la première faute, l’arbitre donne le rouge après constatation de la gravité de la blessure et non suite à la réclamation de Gael. Sur la deuxième il aurait dû faire la même chose…peut-être que l’agissement de quelques uns (je ne citerai pas de nom) l’ont incité à ne pas le faire. Bonne continuation par la suite.